L'immortel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'immortel

Même si le forum est perdu, le rp continu...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Personnages

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaïa
Admin/Fonda
Gaïa


Messages : 154
Date d'inscription : 29/04/2017

Identité
Monde de RP:

Personnages Empty
MessageSujet: Personnages   Personnages Icon_minitimeMer 16 Juin - 17:11



Kaory Fyvéra


Âge: 24 ans.
Groupe: Âme.
Sexualité: Hétéro.
Métier: Domestique.
Place dans la hiérarchie: Âme blanche.
Signe particulier: Aucun.
Avatar: Karina Nose.

Psychologie: Timide et réservée, Kaory l'est depuis toujours, mais encore plus quand sa mère est décédé, s'étant renfermé dans le mutisme pendant un temps suite à cela. L'art l'avait sorti de ce mal, et elle s'était remise à parler, bien qu'a présent, elle bégaie pour chaque phrase qu'elle prononce. Il n'est donc pas rare qu'elle se mette à rougir pour un mot ou alors un geste envers sa personne qui sortirait de l'ordinaire, de son point de vu à elle. C'est aussi une personne qui se plaint très peu, voire jamais.
Têtue et obstinée, bien qu'elle ne parle que très peu à cause de sa timidité, quand elle sait qu'elle à raison, elle n'est aucunement du genre à en démordre, et ce, quitte à ce qu'une dispute éclate. Quand cela arrive, ses bégaiements semblent s'atténuer ou même se stopper durant les mots plus durs de la discussion.
Artiste et créative, la jeune femme à de nombreuses cordes à son arc. Elle sait danser parfaitement bien, c'est grâce à cela principalement qu'elle à retrouver la parole suite au décès de sa mère. Le dessin l'a beaucoup aidé également ainsi que l'écriture qui lui ont permit d'extérioriser ses idées. Bien qu'elle n'aime pas qu'on l'écoute, elle a une voix en or et sait très bien l'utiliser lors de chanson qu'elle fredonne rien que pour elle. Elle n'est pas mauvaise non plus pour cuisiner.
Cultivée et érudit, Kaory était loin d'être mauvaise en cours, adorant la lecture, très jeune elle s'est souvent enfermée dans sa chambre pour lire des livres qui n'était pas forcément de son âge, elle à donc était très souvent en avance par rapport aux autres, bien qu'elle s'en ai jamais vanté et est restée très humble, restant volontairement dans la moyenne.



Histoire: Elle se retrouve dans un lieu, une pièce toute blanche, d'autres personnes attendent et ont toutes un petit bout de papier entre leurs doigts, elle regarde autour d'elle et en prend un également. Un numéro s'y trouve, le quarante-neuf, puis se mettra à la suite de la file d'attente. L'âme de la jeune femme essayera de se rappeler qui elle était avant, pour le moment, tout ses souvenirs sont nette, s'y replongeant, malgré le fait qu'elle en ai oublié son propre nom, ne savant pas pour quelle raison.

C'est le jour de sa naissance, dans un petit hôpital de Kyoto où sa mère accoucha de jumelles, sa sœur Ayako sortie en première et elle juste quelques minutes après. Leur père n'était pas présent à ce jour pour la simple et bonne raison qu'il avait abandonné leur mère en apprenant sa grossesse et encore plus quand il su que c'était des jumelles, toutes les trois n'entendirent plus jamais parler de lui. Les sœurs ne voyaient pas beaucoup leur mère qui se démena au travaille pour ses jumelles qu'elle aimait par-dessus tout. Aux cinq ans des filles, leur mère, qui était encore très jeune, se retrouva quelqu'un, se maria deux ans plus tard puis se retrouva enceinte et accoucha d'un petit garçon nommé Jérémy. Les trois enfants s'entendaient à merveille, les sœurs étaient l'opposé l'une de l'autre, mais protégeaient toutes les deux leur petit frère, Ayako était une battante et ne reculais devant rien tandis qu'elle était une fille timide et très réservée.

Plus elle avançait dans la file, plus ses souvenirs s'estompaient et elle avait l'impression qu'il ne soit qu'un rêve, mais elle voulait les garder, alors elle batailla avec elle-même, continuant de se remémorer.

Aux 14 ans des jumelles, leur mère décéda d'un cancer et leur beau-père qui ne les aimait guère plus que ce qu'il en disait à leur mère, les emmena chez leur tante et garda Jérémy. Elles gardaient tout de même contacte avec leur petit frère qui leur manquait énormément. Quand elle fut adulte ayant fini ses études, décide de gagner sa vie en ayant un haras et une sorte d'auberge, le tout payer par sa tante. Elle lui promet de la rembourser petit à petit lorsqu'elle gagnera de l'argent grâce à ses balades à cheval et ses chambres.

Le jour de ses vingt-quatre ans, elle décide de partir en balade sur son cheval noir afin de le fêter à sa façon. Après une bonne heure dans la forêt au pas, son cheval marche sur une brindille, la casant. La seconde d'après elle entends des bruit de pas, une branche se cassant et un coup de feu. Un chasseur l'ayant pris pour un animal sauvage, lui a tiré dessus en plein cœur.

La jeune femme est donc morte sur le coup et c'est la raison pour laquelle elle se retrouve dans cette pièce, en compagnie d'autres âmes qui attendent leur tour, c'est à elle de passer et son passé ne devient que rêve, un lointain souvenir.

Ont lui appris lorsqu'on lui remit son identité qu'elle se nommait Kaory Fyvéra, et elle se retrouvera avec une enveloppe charnelle qui était tellement différente de la sienne, elle le sait, mais ne saurait dire comment elle était auparavant.



*¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤*
°*~¤ Mon thème musical ¤~*°
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr/
Gaïa
Admin/Fonda
Gaïa


Messages : 154
Date d'inscription : 29/04/2017

Identité
Monde de RP:

Personnages Empty
MessageSujet: Re: Personnages   Personnages Icon_minitimeMer 16 Juin - 17:12



Morkal


Âge: 157 ans.
Groupe: Démon.
Sexualité: Hétéro.
Métier: Styliste.
Faction: Fléau.
Pouvoir personnel: Regard véridique (si sa victime a la mauvaise idée de le regarder dans les yeux, elle se noiera dans ses iris d'or liquide et, pendant tout le temps que durera ce regard, elle ne pourra pas mentir). A noter que plus longtemps sa victime plonge son regard dans celui de Morkal, moins elle pourra/voudra détourner le regard.
Pouvoir de faction: Exaltation du toucher (se déclenche lorsque les lèvres de Morkal entrent en contact avec la peau de sa victime (au niveau du cœur). La peau de la victime devient hypersensible pendant 5 à 7 minutes (très pratique pour le plaisir charnel et la torture physique).
Signes particuliers: Tatouages sur le corps (les deux bras, le dos des mains et le dessus des doigts, sur le cœur et autour du cou), piercing à la lèvre inférieure (côté droit) et à l'arcade gauche. Ses yeux ont une couleur très surprenante: les iris sont jaunes comme l'or liquide, et le cristallin de l’œil (ordinairement blanc) est noir. Dernier détail: ses ongles sont naturellement de couleur noire.
Avatar: Uta pour le personnage, Akitozz6 pour le cosplayeur.

Psychologie: Morkal est quelqu'un de... cruel, soyons honnête. Bien que très jeune par rapport à la majorité des démons, il apprend vite et surtout, il adore ça! Bien qu'ayant un grand ego, il saura le mettre en sourdine aux côtés d'un démon plus âgé afin de pouvoir profiter pleinement de ce que ce dernier voudra bien lui enseigner. Il est très créatif, autant dans son travail que dans son... "loisir" (c'est à dire, torturer les âmes). Ses victimes favorites sont de sexe féminin: peau plus fine, plus longues à faire craquer mais très facile à faire supplier...
Morkal est un sadique dans le plus pur sens du terme. Il aime tellement faire souffrir les âmes qu'on se demande s'il ne se nourrit pas de leur peur et leur souffrance... Il est très patient et minutieux, autant côté professionnel que côté loisir. Il est également très courageux: qu'importe si son adversaire est plus grand, plus costaud ou plus puissant que lui, il le combattra quand même et utilisera sa petite taille comme avantage de vitesse (sans compter qu'il sait où frapper pour faire mal). Le plus incongru, au final, chez Morkal, c'est de voir un égo aussi surdimensionné chez un être aussi jeune: il sait le mettre de côté face à un démon plus âgé que lui, mais ne le fera jamais devant quelqu'un de plus jeune et le prendra automatiquement de haut. On peut enfin dire que, contrairement à ce que son apparence peut laisser croire, Morkal est quelqu'un de très discret et rêveur. Du moins, tant qu'on ne le provoque pas...


Histoire: Depuis son balcon, accoudé à la rambarde, Morkal balaie du regard le quartier et le parc au pal: il savoure le calme d'Antenora et se félicite une énième fois intérieurement d'avoir choisit d'emménager ici plutôt que dans un autre quartier. A cette heure-ci, tout est tranquille. Fermant les yeux, le jeune démon lève la tête vers le ciel pour profiter du silence, seulement perturbé par un petit vent très agréable. Il se remémore la première fois qu'il avait prit conscience: la douce voix empreinte d'autorité qui murmurait son nom et il avait ouvert les yeux pour découvrir le visage anguleux mais magnifique de sa mère, dont les longs cheveux blonds chatouillaient agréablement ses joues. Il était né de la boue et du sang: c'est donc dans le sang qu'il trouverait la satisfaction et la joie.
S'arrachant à ses souvenirs, le jeune démon rouvrit les yeux et rentra dans son salon, refermant la porte-fenêtre du balcon derrière lui. Il s'était installé comme styliste ici depuis une centaine d'années environ et sa popularité n'avait cessé de croître: bien qu'ayant un talent incroyable pour travailler le cuir (les ceintures et harnais qu'il fabriquait étant réputé comme étant de la meilleure qualité qui soit), il était néanmoins spécialisé dans les masques. Il n'en faisait pas plus d'une douzaine par an, et sa liste de commandes était pleine pour les sept ans à venir. Il venait, ce soir de finir sa journée de travail une heure plus tôt, et était remonté de la cave (une pièce immense aménagée en atelier de travail) pour se rendre au rez-de-chaussée (aménagé en appartement) de la maison qu'il habitait. Il avait néanmoins son salon/bibliothèque et sa chambre, ainsi que sa salle de bain personnelle, au premier étage, et c'est vers sa chambre qu'il se dirigea. Il se déshabilla et se mit au lit, perdant encore quelques instants à rêver à son avenir. Il souhaitait devenir le styliste le plus réputé d'Haven, et au vu de sa réputation qui ne cessait de grandir chaque jour, il semblait bien partit pour accomplir son rêve. Maintenant, il ne lui manquait plus qu'une ou deux âmes de demoiselles pour satisfaire sa cruauté. Et c'est dans un doux songe bercé de cris de souffrances et de supplications que le jeune démon s'endormit. Demain serait un autre jour...


*¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤*
°*~¤ Mon thème musical ¤~*°
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr/
Gaïa
Admin/Fonda
Gaïa


Messages : 154
Date d'inscription : 29/04/2017

Identité
Monde de RP:

Personnages Empty
MessageSujet: Re: Personnages   Personnages Icon_minitimeMer 16 Juin - 17:12



Luna Nic'Broin


Âge: 19 ans.
Groupe: Âme.
Sexualité: Hétéro.
Métier: Vendeuse en bijouterie.
Place dans la hiérarchie: Âme blanche.
Signe particulier: Yeux vairons (œil droit bleu et œil gauche gris).
Avatar: Kali noir diamond.

Psychologie: Luna est une jeune femme assez discrète, qui se perds parfois dans ses rêveries. Elle a tendance à rester dans son coin, du moins, tant qu'il ne se passe rien qui éveille sa curiosité. Elle est plutôt méfiante, en tout cas, avec les gens qu'elle ne connaît pas: cependant, quand elle commence à apprécier quelqu'un, elle aura tendance à (trop?) vite lui accorder sa confiance. Néanmoins, son trait de caractère le plus dominant lui a souvent apporté des ennuis dans son enfance: elle est extrêmement curieuse... Oui, sa curiosité est presque maladive: elle adore apprendre de nouvelles choses, surtout sur la faune et la flore. Elle est également passionnée de surnaturel et passe beaucoup de temps à bouquiner (la lecture est son passe-temps préféré): elle dévore tous les livres traitant de contes et de mythologie, les trouvant passionnants. Quand elle a peur, elle a tendance à cacher cette émotion derrière une façade d'agressivité et, parfois, d'insultes: elle préférera cependant toujours l'évitement à l'affrontement, et prendra la fuite à chaque fois que ce sera possible. Enfin, on peut ajouter que, même si Luna a du mal à aller directement vers les gens, elle n'arrive pas à laisser quelqu'un se noyer dans la tristesse sans intervenir pour tenter de lui remonter le moral: une sorte de réflexe altruiste, en somme... Elle aime beaucoup les sucreries, particulièrement le chocolat, le caramel et la noix de coco, et elle adore la neige et le calme de l'hiver (sa saison préférée). Elle déteste les blagues salaces, le fenouil, et la chaleur infernale de l'été.


Histoire: Luna est née le 31 Octobre 2001 à Moher, une petite ville sur les bords du Lough Ree, un lac situé au centre de l'Irlande. Elle est l'aînée de la famille et a un petit frère, Samuel, de deux ans son cadet. Très vite, elle a fait preuve d'une grande curiosité pour tout ce qui l'entourait: enfant, elle posait des questions sans arrêt à ses parents, comme si accumuler toutes les connaissances de l'univers était un besoin vital. Lorsque son frère fut en âge de jouer avec elle, Luna passa beaucoup de temps à s'amuser avec ce dernier: dès qu'ils mettaient le pied dans les bois à l'arrière de leur quartier, leur jeu favori consistait à se prendre pour des explorateurs arrivés sur un continent inconnu. Déjà petite, elle était fascinée (et effrayée aussi, parfois) par les contes et légendes qu'elle entendait et toutes les créatures qui en faisaient partie. Et ça ne s'est pas arrangé en grandissant, bien au contraire!

Elle adorait lire, et la majorité de ses livres parlaient bien sûr de créatures fantastiques: vampires, loups-garou, dragons, et bien entendu, anges et démons, elle était fascinée par ces histoires. Souvent, elle se demandait ce qu'il adviendrait de l'humanité si ces super-prédateurs existaient dans la réalité: sûrement que l'humain serait réduit au rang de simple proie, comme elle l'imaginait souvent avec effroi mais fascination. Sa curiosité grandissait en même temps qu'elle, et sa passion pour le surnaturel également. Lorsqu'elle sortit du collège, elle décida d'entamer des études pour devenir Mythologue, afin de transformer sa passion en métier. Ses études lui prenant beaucoup de temps, elle ne connu donc pas les affres de l'amour: coucher avec quelqu'un? Pas le temps pour ça, les études d'abord! Les vacances étaient rares dans ses études, et elle profitait du peu qu'elle avait pour les passer avec son frère et ses parents. Ce fut pendant les vacances de printemps 2020 que tout bascula...

Elle avait alors dix-neuf ans, et on était début avril. Elle avait décidé de sortir un peu se détendre avec son frère, avec qui elle s'entendait toujours bien. Ils décidèrent d'aller au cinéma voir le dernier film fantastique qui était sortit. Ils sortirent de la dernière séance à 22h30 en discutant avec passion du scénario. Il faisait nuit et ils s’apprêtaient à traverser le passage piéton à deux rues de chez leurs parents: il n'y avait personne sur la route et ils traversèrent donc. Mais c'est là qu'un chauffard déboula de la rue adjacente: il roulait vite, trop vite. Samuel avait déjà traversé la rue et Luna était presque de l'autre côté quand le chauffard arriva à la hauteur du passage piéton. La voiture tanguait d'un bord à l'autre de la route: le chauffeur était visiblement très éméché. Samuel n'eut que le temps de hurler le prénom de sa sœur, et ce fut le drame. La jeune femme eut à peine le temps de voir les phares de la voiture et d'entendre la voix de son frère qui hurlait son nom, avant qu'un choc sourd et violent la percuta de plein fouet, l'envoyant valser plusieurs mètres plus loin, sur le bitume. Elle ne resta pas consciente plus de quelques secondes, deux minutes peut-être, avant de se noyer dans d'épaisses ténèbres glacées...

Lorsqu'elle reprit conscience, elle se trouvait dans une pièce entièrement blanche qui avait des airs de salle d'attente. Mais que faisait-elle là? Elle prit un ticket et se plaça dans la file d'attente déjà en place, sans se demander pourquoi ni comment. Cela lui semblait juste... normal. Lorsque ce fut son tour d'arriver au guichet, elle se vit remettre divers documents qu'elle lut aussitôt. Ses sourcils se froncèrent: était-elle dans un camp de concentration? Une ville peuplée de sado-masochistes? C'était vraiment étrange... Mais pourquoi cela lui semblait aussi logique, alors? Le temps de relever la tête des documents, elle était maintenant dans une rue inconnue, d'une ville qu'elle n'avait jamais vue. C'était... étrange et familier à la fois. Mais qu'importe: ça fera un lieu à explorer! Sans savoir pourquoi, elle fut toute excitée à l'idée d'explorer cette ville: pourquoi? Elle n'en avait aucune idée, juste un souvenir flou qui flottait dans son esprit...



*¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤*
°*~¤ Mon thème musical ¤~*°
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr/
Gaïa
Admin/Fonda
Gaïa


Messages : 154
Date d'inscription : 29/04/2017

Identité
Monde de RP:

Personnages Empty
MessageSujet: Re: Personnages   Personnages Icon_minitimeMer 16 Juin - 17:12



Ambrose


Âge: 130 ans.
Groupe: Démon.
Sexualité: Hétéro.
Métier: Bijoutier.
Faction: Faucheur.
Pouvoir personnel: Cauchemar: Extension de l'aura de peur, cause la résurgence des phobies et terreurs de la cible. Peut causer de violentes hallucinations, qui paraissent tout à fait réelles sur le moment. Dure entre une minute (Démons puissants) et une demie-heure (Âmes). En raison de la faible durée sur les Démons, le pouvoir se révèle très faible face à eux. Interférer avec le cauchemar (secouer la cible, par exemple) provoque la dissipation anticipée de ses effets;
Pouvoir de faction: Aura de peur.
Signes particuliers: Yeux rouge bordeaux, aime goûter le sang des âmes (celui des blanches est son préféré).
Avatar: Ben Barnes.

Psychologie: En public, Ambrose est un Démon presque trop lisse : courtois, raffiné, soigneux, poli et déférent, il a plutôt tendance à passer inaperçu au milieu d'une population plutôt voyante et orgueilleuse. Cela dit, chez les Démons, la discrétion est toujours synonyme de vices un peu plus vicieux que la moyenne. C'est que, jeune et relativement faible, il préfère garder ses plaisirs pour lui et jouer les spectateurs. Après tout, regarder ne le dérange pas, et il apprécie de pouvoir savourer différemment les plaisirs simples. Il a de la classe, il prend soin de lui, de son allure et de la perception qu'on a de lui, de son charisme. C'est un esthète, un dandy, et s'il tire un plaisir immédiat des plaisirs primaires il aime tout autant la saveur des belles choses et de l'attente.

En privé, c'est aussi un inénarrable pervers, et, ici aussi, à plus d'un niveau. Bien sûr, on s'attend à le voir apprécier les charmes d'une belle enveloppe féminine, et on ne s'y trompe pas. Pour tout dire, il aime aussi les apollons soignés, pas sexuellement certes, mais il n'est pas effarouché par leur proximité. On s'attend aussi à le voir apprécier une danse, un repas de chef, un bon vin ou les minauderies des sycophantes et des courtisanes et, là aussi, c'est vrai ! Mais il a passé ce stade il y a quelques décennies déjà, et il cherche des choses plus spéciales et, surtout, une certaine violence psychologique qui, selon lui, a perdu de son éclat.

Avec ses victimes, c'est un goujat. Il aime leur paraître désirable et aimable pour mieux les prendre au dépourvu. Pénétrer dans l'intimité d'Ambrose, c'est littéralement pénétrer dans un cauchemar. Il est moins agressif ou méchant que bien d'autres physiquement, bien qu'il donne volontiers du martinet, mais il s'attaque surtout à la psyché de l'autre. Crainte, terreur et douceur sont ses armes. Pervers narcissique, il aime ramener les choses à lui-même et être au centre du monde de l'autre. Alternant entre affabilité et sadisme, il plonge, maintient et ancre les Âmes dans un état d'angoisse permanente, entre peur et désir d'attention. Il lui suffit de tirer sur la bonne corde pour les pousser à faire ses quatre volontés, et c'est là le contrôle qu'il adore par-dessus tout.

A la bonne chair et aux bons vins, il a aussi substitué un goût curieux pour le sang. En avance sur son temps pour certains, parodie de mauvais drames fantastiques pour d'autres, original pour beaucoup, il tire une jouissance particulière de la dégustation d'une coupe de sang volontairement offerte. Il porte une bague-armure acérée au pouce gauche juste dans ce but. Un gentleman vous dira qu'une bague au pouce est extravagant et un brin vaniteux, mais n'est-ce pas assumer pleinement ses travers que d'exhiber un tel bijou à cet endroit ? C'est peut-être juste dans sa tête, mais plus une Âme est pure et plus il la trouve enivrante.


Histoire: Ambrose a été créé vers la fin des années victoriennes anglaises. Sa naissance concorde peu ou prou avec la parution de la première édition du Portrait de Dorian Gray, et on ne manque pas de faire le parallèle avec le personnage de fiction terrestre à son sujet. Peut-être est-ce un hasard, ou bien est-ce un écho du Mal que cet être portait en lui ? Lilith ne s'est pas exprimée et n'a jamais vraiment témoigné de préférence particulière envers lui. Il était seulement un jeune Démon comme un autre, qui plus est atteint d'une rare mutation ayant rendu ses pupilles rouges. D'ailleurs, comment expliquer son goût si particulier, qui fait écho à des récits pour la plupart bien plus récents et très différents ?
A Haven, la technologie a de l'avance, mais les modes terrestres semblent l'atteindre et y prendre de façon décalée et aléatoire. L'empreinte victorienne porta durant ses jeunes années et l'imprégna au point qu'il en reste marqué à ce jour.

Comme tous les Démons depuis 2000 ans, il fut passé à Mère Marianne pour son éducation, et elle le confia à un de ses séides zélés. Les dix années sous son égide éveillent chez lui, comme pour la plupart, un mélange de haine et de nostalgie. Il vécut pourtant les choses de façon très intense. Déjà tout jeune, Ambrose avait cette tendance à la discrétion et à l'introversion qui faisait de lui la cible à la fois des autres Démons et de Marianne elle-même. Comme on a pu le martyriser pour faire sortir ce qu'il y avait de vicieux en lui ! Et il apprit à être vicieux, cruel et implacable, mais toujours à sa façon ; discrète et silencieuse.
A dire vrai, c'est grâce à ces années difficiles qu'il comprit que la violence qui le fascinait, c'était moins celle du verbe et du corps que celle de l'esprit. Elle le laissa tranquille dès le jour où il manipula un groupe de camarades le persécutant pour briser leur fragile alliance de brutes, et depuis ce jour il n'a eu de cesse d'affiner sa perversité psychique.

Bien sûr, les années passant et les classes honnies se terminant, Ambrose n'eut plus besoin, ou presque, de s'inquiéter des autres Démons. Chacun allait vaquer à sa vie et à ses propres vices et occupations. Il resta un temps inconfortable à l'idée de croiser ses anciens bourreaux, avant de comprendre qu'il en était libre à jamais. Sa force n'a jamais été physique, et, cette faiblesse ne lui faisant plus défaut, il fleurit.
C'est qu'il était un Démon séduisant, même parmi ses pairs. Il restait jeune d'apparence, et le soin particulier porté à son apparence lui donnait une allure respectable et lisse qui, si elle ne plaisait pas forcément, ne manquait pas d'attirer les Âmes jeunes et désarmées vers lui. Il leur donnait de sa médecine et les renvoyait à leur nouvelle réalité sans généralement s'accrocher, ne gardant parfois une Âme libre près de lui plus longtemps que pour expérimenter les effets à long terme de ses pouvoirs et de son comportement narcissique.

Ambrose est trop jeune pour avoir accompli grand chose à Haven. S'intéresse-t-il seulement à grand chose ? A-t-il de l'ambition ? A tout égard, il est plus sur la fin de sa crise d'adolescence qu'il n'est un Démon mature et pleinement indépendant. Il ne nourrit guère de plans sinon ceux de parfaire son style et son charisme. Ses sensibilités artistiques et assez luxueuses l'ont poussé à devenir bijoutier, et il se fait cela dit, dans ce domaine, un petit nom qui tend à grandir. Il eut volontiers choisi aussi couturier, si un certain Morkal ne lui avait coupé l'herbe sous les pieds.
Récemment, sa petite vie de dilettante célibataire et tranquille a été bousculée par un courrier dont le contenu sonnait comme l'achèvement d'un rite de passage : il venait de recevoir la garde d'une Âme ; et une Âme blanche, qui plus est ! Un parrainage pouvait mettre des siècles à être confié à un Démon, et il savourait sa chance avec un mélange d'excitation et d'appréhension. N'était-ce pas aller un peu vite ? Était-il prêt ? Il n'aurait d'autre choix que de répondre lui-même à ses propres questions.

Une dernière chose : depuis quelques temps maintenant, Ambrose s'est lassé des alcools raffinés, des mets délicieux et des desserts capiteux. S'il n'en fait pas l'étalage, le mot se répand qu'il préfère les serveurs et serveuses à leurs services ; et on ne parle pas de leurs enveloppes nécessairement, mais du sang qui palpite en elles. Certains diront que c'est dans sa tête et d'autres qu'il ne fait rien qu'un Démon n'ait le droit de faire, et qu'il peut bien savourer de l'hémoglobine comme ça le chante tant qu'il n’abîme pas la propriété d'autrui. Pour lui, en tout cas, il s'agit d'un véritable délice, supérieur à nul autre ; plus blanche l'Âme, plus doux le sang, et pour cela la récupération imminente de sa première Âme lui inspire des sentiments tous particuliers.


*¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤~¤*
°*~¤ Mon thème musical ¤~*°
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr/
Contenu sponsorisé





Personnages Empty
MessageSujet: Re: Personnages   Personnages Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Personnages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'immortel :: Avant tout :: Présentations :: Haven-
Sauter vers: